Les littératures du monde s’offrent à vous jusqu’au 31 mai

 

10 € seulement chaque coffret, dans la limite des stocks disponibles.


 

tresor-banniere.jpg

 

 

Aujourd'hui,  après les États-Unis et l'Italie, rendez-vous en Allemagne, en France et en Irlande:

 

 

tresor-de-la-nouvelle-allemande.jpg

 

Trésor de la nouvelle de la littérature allemande, préface de Jean-Marie Valentin, choix et notices de Jean-Marie Valentin et Frédéric Teinturier, Les Belles Lettres, coll. Trésor de la nouvelle, 2007, broché, 2 volumes sous coffret, 258 pages et 249 pages.

 

De Goethe à Christa Wolf, la nouvelle allemande a conquis une place de choix dans le système littéraire national. Étude de mœurs, scène de genre, tableau réaliste, récit philosophique, conte fantastique, enquête policière, fiction à but de propagande politique… Diverse dans ses thèmes et ses styles, la nouvelle allemande n'en présente pas moins certains traits caractéristiques : une littérature tant de style que d’idées.

 

Le volume 1 contient :


Préface par Jean-Marie Valentin

Wolfgang Von Goethe, Entretiens d'émigrés allemands

Wolfgang Von Goethe, Les jeunes voisins

Heinrich Von Kleist, L'enfant trouvé

Achim Von Arnim, Gare aux femmes chasseresses !

E.T.A. Hoffmann, Le point d'orgue

Eduard Mörike, Le voyage de Mozart à Prague

Georg Büchner, Lenz

Theodor Storm, Eekenhof

Paul Heyse, L'arrabbiata

Notices sur les auteurs

Remerciements

 

Le volume 2 contient :


Heinrich Mann, Roman en trois minutes

Heinrich Mann, Le frère

Thomas Mann, Les enfants de Wotan

Alfred Döblin, L'assassinat d'un renoncule

Lion Feuchtwanger, Un pari

Gottfried Benn, Cerveaux

Arnold Zweig, Quelques gouttes de sang

Bertolt Brecht, La vieille dame indigne

Bertolt Brecht, Le cercle de craie augsbourgeois

Marie Luise Kaschnitz, De longues ombres

Alfred Andersch, Une matinée au bord de la mer

Arno Schmidt, Tambour chez le tsar

Heinrich Böll, Mon visage triste

Wolfgang Borchert, Ce café a un goût indéfinissable

Siegfried Lenz, Les vagues du Balaton

Christa Wolf, Nouvelles considérations d'un chat sur la vie

Peter Härtling, L'autodémobilisation

Christoph Hein, Le nouveau (mais plus heureux) Kohlhaas

Notices sur les auteurs

Remerciements

 

Le saviez-vous ?

Alors qu'il étudie à l'université de Kiel, Theodor Storm fréquente avec assiduité la compagnie d'un autre élève, le futur historien et prix Nobel Theodor Mommsen. En 1840, ils décident de rassembler tous les mythes, légendes, contes et chansons du Schleswig-Holstein et du Lauenburg. Trois ans plus tard, ils publieront ensemble un autre ouvrage, Liederbuch dreier Freunde, recueil de chants sur le thème de l’enfance évanouie.

 

 

tresor-de-la-nouvelle-francaise.jpg

 

Trésor de la nouvelle de la littérature française, choix et notices de Cédric Meyer, Les Belles Lettres, coll. Trésor de la nouvelle, 1997 (2e tirage, 2002), broché, 2 volumes sous coffret (t. 1. XVIIe-XIXe siècles / t. 2. XIXe siècle), 238 et 244 pages. 

 

Cette anthologie rassemble dix-huit nouvelles parmi les plus belles de la littérature française, du XVIIe au XIXe siècle, de Paul Scarron, l’auteur du Roman comique, à Marcel Schwob, l’auteur du Livre de Monelle. Comiques ou dramatiques, « réalistes » ou « fantastiques », narquoises ou sensibles, en prose ou en vers, elles montrent la variété et l’étendue de cet art que notre littérature illustre si bien. On trouvera dans le Trésor de la Nouvelle des écrits aussi célèbres que le Un cœur simple de Flaubert ou La Femme abandonnée de Balzac, mais encore des chefs-d’œuvre moins connus comme Les Prisonniers du Caucase de Xavier de Maistre

 

Le volume 1 contient  (XVIIe-XIXe siècles) :

 

Paul Scarron, Châtiment de l'avarice

Jean de la Fontaine, Les rémois

Voltaire, Jeannot et Colin

Denis Diderot, Les deux amis de Bourbone

Xavier de Maistre, Les Prisonniers du Caucase

Stendhal, Vanina Vanini

Prosper Mérimée, Tamango

Honoré de Balzac, La Femme abandonnée

Théophile Gautier, Deux acteurs pour un rôle

Notices sur les auteurs

 

Le volume 2  contient (XIXe siècle) :


Jules Barbey d'Aurevilly, Le plus bel amour de Don Juan

Arthur de Gobineau, Le Mouchoir rouge

Gustave Flaubert, Un coeur simple

Emile Zola, L'Attaque du Moulin

Auguste de Villiers de l'Isle-Adam, Le Convive des dernières fêtes

Jules Laforgue, Le Miracle des roses

Paul Verlaine, Charles Husson

Guy de Maupassant, L'inutile Beauté

Marcel Schwob, Les Sans-Gueule

Notices sur les auteurs

 

Le saviez-vous ?

Xavier de Maistre fut à la fois écrivain, peintre et général. Sa propre expérience militaire lui inspira la nouvelle Les prisonniers du Caucase. Nous le connaissons mieux pour son roman Voyage autour de ma chambre, écrit lors de sa mise à pied de quarante jours à cause d’un duel. Sainte-Beuve lui consacra un article louant son style gracieux et raffiné.


 

tresor-de-la-nouvelle-irlandaise.jpg


Trésor de la nouvelle de la littérature irlandaise, édition établie par J.-P. Kremer, préface et notices d'A. Pozzuoli, Paris, Les Belles Lettres, coll. Trésor de la nouvelle, 2002, 2 volumes sous coffret, 232 et 264 pages. 

 

S’il est un autre grand pays de la nouvelle, c’est bien l’Irlande. Tous ses grands écrivains s’y sont essayés avec bonheur, au moins autant qu’au roman, de Jonathan Swift à James Joyce. Le premier tome de cette anthologie propose douze grands classiques de la nouvelle irlandaise, tandis que le deuxième tome rassemble seize nouvelles d’écrivains contemporains pour la première fois traduites en français.

 

Le volume 1 contient :


Jonathan Swift, La bataille des livres

Maria Edgeworth, Les gants des Limerick ; Le pigeon blanc

Charles Robert Mathurin, Le jeune Irlandais

William Carleton, Wildgoose Lodge

Joseph Sheridan Le Fanu, Le fantôme et le rebouteux

Bram Stoker, Un rêve de mains rouges

Oscar Wilde, L’anniversaire de l’infante ; L’Enfant-Étoile

John Millington Synge, Le passeur de Dinish Island ; Une nuit d’automne sous les collines

James Joyce, Une rencontre

 

Le volume 2 contient :


Liam O’Flaherty, Le franc-tireur ; Départ en exil

Elizabeth Bowen, Un après-midi de dimanche

Sean O’Faolain, Vivant impie et à moitié mourant

Frank O’Connor, Le bonimenteur

Bryan Mac Mahon, Retour de l’exilé

Mary Lavin, Une journée humide

James Plunkett, Classe ouvrière

William Trevor, Le champ des Kathleen

Leland Bardwell, La coiffeuse

Bernard Mac Laverty, Dessin d’après nature

Ita Daly, La dame aux souliers rouges

Shane Connaughton,Affirmatif !

Desmond Hogan, Souvenirs du Swinging London

Aidan Mathews, Dans le noir

Anne Enright, [Elle possède] chaque chose

 

Le saviez-vous ?

Joseph Sheridan Le Fanu fut considéré comme l’inventeur de la short story, courte nouvelle fantastique qui eut un franc succès dans le monde anglo-saxon. Très intéressé par les découvertes scientifiques de son temps et tout particulièrement en médecine, il écrivit de nombreuses nouvelles traitant de fantômes ou autres phénomènes surnaturels. Il fut aussi l’auteur du célèbre roman de vampire Carmilla, qui inspira Bram Stoker trente ans plus tard.


À très bientôt pour la suite et fin de ce tour du monde de la nouvelle !

 

 

Retour à l'accueil