Ce mois-ci, outre plus de 20 ouvrages des Cambridge University Press que vous retrouverez à ce lien, nous avons reçu de nombreux ouvrages dignes d'intérêt. Nos libraires vous en ont choisi quatre, mais plus de 40 sont à découvrir dans notre galerie à ce lien.


Bonnes lectures !


 

nouveautes-avril.jpg

 

NOUVEAUTÉS AVRIL 2013

 

 

Le choix de Gaëtan Flacelière :


 

forcellino--1545.jpg

Antonio Forcellino, 1545, les derniers jours de la Renaissance, traduit de l’italien par Sylvie Taussig, Seuil, broché, 288 pages, 22 €. 


En cet été 1545, Rome vit ses derniers instants de grâce et de paix. Bientôt, l’irrésistible poussée de la Contre-Réforme va balayer l'esprit de liberté régnant à la cour du pape et donner un coup d'arrêt terrible au développement artistique de la Ville éternelle. Nous immergeant dans les coulisses du pouvoir et dans le quotidien de Michel-Ange, Titien ou Vasari, l'auteur reconstitue les événements qui aboutiront à une transformation radicale des mentalités et signeront rien de moins que la fin officieuse de la Renaissance et le début de l'Europe moderne.

 

denys-l-aeropagite--un-obscur-et-lumineux-silence.jpg 

Denys l’Aéropagite, Un obscur et lumineux silence : la Théologie mystique de Denys l'Aréopagite, traduite et commentée par Jean-Yves Leloup, Albin Michel, coll. Spiritualités, broché, 179 pages, 16 €. 


La théologie mystique de Denys l'Aéropagite, figure énigmatique de l'Antiquité tardive, fut le texte ancien le plus lu et le plus médité au Moyen Age. Il demeure pourtant relativement secret et n'a pas connu les faveurs des chercheurs contemporains. Jean-Yves Leloup entreprend d'en donner une traduction moderne et intégrale, en l'accompagnant d'un commentaire éclairé et de sept des dix Lettres attribuées à Denys que la tradition nous a transmise. L'opportunité de découvrir une pensée originale et de comprendre les raisons pour lesquelles elle a si durablement impacté les courants mystiques orientaux comme occidentaux.  

 

 

Le choix de Mélanie Mougin :


 

LAMBIN.jpg

Gérard Lambin, Timothée de Millet : le poète et le musicien, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. Interférences, broché, 212 pages, 16 €.


Un ouvrage des plus utiles pour (re)découvrir un grand oublié de l’histoire : Timothée de Millet. Musicien et poète de la fin du Ve siècle, la tradition lui prête une longévité exceptionnelle de 90 ou 97 ans. Il fut considéré comme novateur dans le domaine de la musique et connut le succès grâce à son poème Les Perses, découvert grâce à un papyrus retrouvé en Egypte. Ce livre d’une grande clarté fait état de nos connaissances sur Timothée en regroupant les sources biographiques le concernant et les sources documentaires que nous possédons de ses œuvres musicales et poétiques.

 

 

van-gulik.jpg

 

Robert Van Gulik, Le jour de grâce, Paris, Les Belles Lettres, coll. Domaine étranger, broché, 204 pages. 11,50 €. 


Si nous connaissons bien Robert van Gulik pour ses enquêtes du juge Ti, nous le connaissons moins pour ce roman policier hollandais dont le héros Johann Hendricks est un ancien fonctionnaire colonial. Outre le fait d’être un roman d’enquête, le livre est aussi le récit d’une quête spirituelle, celle d’Hendricks qui tente de chasser les démons du passé pour accéder au bonheur et à la paix intérieure. L’auteur nous invite à plonger dans une Hollande méconnue faite de crimes, de mystères et de batailles autant physiques que psychologiques.  A lire d’urgence pour apprécier une autre facette du célèbre créateur du juge Ti.

 

 

Retour à l'accueil