Une nouvelle voix vous souhaite bonne année, celle du grand reporter François Malye qui rejoint notre cycle des vœux.

 

Francois-Malye.2jpg.jpg


Bonne année, amoureux des livres et des belles lettres, vous qui n’avez pas encore sombré dans l’océan du tout-numérique, vous pour qui le livre est encore le compagnon fidèle et rassurant et la source de tant de plaisirs !

 

Le site de cette illustre maison me permettant de vanter les mérites des ouvrages que j’aime, je vais profiter sans vergogne de cette vitrine pour évoquer les différents textes de la jeune collection « Mémoires de guerre » que j’ai eu l’honneur de me voir confier par la dynamique équipe des Belles Lettres. Alors à ceux que les horizons lointains de l’Afghanistan fascinent, comment ne pas conseiller le tout premier livre, inédit en France, du jeune sous-lieutenant Winston Churchill, « La guerre du Malakand » où le futur bouledogue de l’Empire, entre polo et cocktails, pourchasse les bandits pachtouns ? Quant à Curzio Malaparte, caméléon de la littérature italienne et jeune vétéran de la guerre 14/18, il tire son premier pamphlet de cette expérience du combat, « Viva Caporetto ! » -évidemment saisi à maintes reprises- et lui aussi jamais publié en France. Homme mûr, il chérira encore la guerre et publiera ses formidables reportages sur le front russe durant la seconde guerre mondiale dans la « Volga naît en Europe », ouvrage qui n’avait pas été réédité depuis 1948.

 

    Enfin puisqu’on évoque la guerre, il y un autre livre, l’un des piliers des éditions des Belles Lettres, auquel il faut toujours revenir tant il montre que rien n’a changé. Avec, par exemple, cette citation qu’en ces temps de crises, nous devrions méditer :
« Profondément divisés, au niveau des grandes régions, des cités, des cantons et même des familles ; ils sont instables entre eux par ces divisions mêmes et dans leurs engagements : légers, versatiles (…) impulsifs, ils aiment le changement ; enthousiastes pour prendre les armes, toujours prêts à partir en guerre, ils sont non moins prompts au découragement et pour supporter les revers manquent de fermeté et de ressort. »
 César, La Guerre des Gaules.

 

Bonne année de lectures !

 

Paris, décembre 2012,

François Malye.

 

churchill--la-guerre-du-malakand.gif malaparte--viva-caporetto.gif malaparte--la-volga-nait-en-europe.gif cesar--guerre-des-gaules-cp.gif 

 

François Malye, journaliste depuis 1983 et grand reporter au magazine Le Point, est auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de la santé et de l’histoire. Il dirige depuis 2012 la collection « Mémoires de guerre » aux Belles Lettres.

 

Le prochain volume de sa collection à paraître, le 16 janvier :


Brice Erbland, Dans les griffes du Tigre (2013, Les Belles Lettres)

 

CouvC-Erbland-BAT.jpg

 

Ses deux derniers ouvrages :


François Mitterrand et la guerre d’Algérie (2010, Calman-Lévy, avec Benjamin Stora)


MITTERAND.jpg

 

 Napoléon et la folie espagnole (2007, Tallandier)


napoleon.jpg

Retour à l'accueil