Ce soir, dans notre cycle des vœux, c’est au tour de Bernard Deforge de venir vous parler…

 *

 

DSC_0695.jpg 

 

 

  La paresse d'esprit nous guette tous, les idées sont préformatées, la philosophie est en tranches dans les magazines. Les mêmes clichés se répètent de générations en générations. Tout est bien rangé, classé, répertorié. Il ne faut surtout pas dévier. Les taxinomistes de l'esprit en sont aussi les taxidermistes.

Vous, vous êtes des chanceux. Des initiés. Vous connaissez, vous fréquentez ce lieu précieux de la librairie des Belles Lettres, au 95 du Boulevard Raspail à Paris dans le 6ème pour dire comme Mallarmé. Là sont les diamants de la pensée : les textes. Votre fidélité de lecteur, de client, d'amateur vous évitera, à vous au moins, la paresse d'esprit en 2013. C'est le vœu que je forme pour vous.


Et pour vous aider à garder l'œil ouvert, l'esprit vivace en cette année qui vient, lisez Peter Kingsley que j'ai eu le bonheur d'éditer dans la collection "Vérité des mythes" (Dans les antres de la sagesse. Etudes parménidiennes, 2007 ; Empédocle et la tradition pythagoricienne, 2010) : vous y apprendrez que la philosophie est née avant les philosophes, bien avant Platon ; elle est poésie, "impensé" précisément, ce que nous lancine aussi le regretté Kostas Axelos (En quête de l'impensé, Encre marine, 2012).

Et si vous voulez savoir pourquoi le tragique tant étudié dans les tragédies grecques est un métalangage, je vous invite à lire Marx, non pas Karl, mais William (Le Tombeau d'Oedipe. Pour une tragédie sans tragique, Les Editions de Minuit, 2012).

 

 

Paris, décembre 2012,

 

Bernard Deforge

 

kingsley-empedocle.gif  kingsley-antres-sagesse.gif axelos-quete-impense.gif marx.jpg

*

 

« Agrégé de lettres classiques, docteur d’Etat, j’ai enseigné le grec ancien à l’Université- à Paris 10 Nanterre, puis à l’Université de Caen où j’ai été titulaire d’une chaire de langue et littérature grecques. Ma spécialité est la mythologie et le théâtre grecs: j’ai publié de multiples ouvrages et articles sur ces sujets. Je dirige aux Belles Lettres depuis 1988 la  collection Vérité des Mythes. Enfin, j’ai été le doyen de la Faculté des Lettres de Caen pendant huit ans, de 1999 à 2007, année où j’ai décidé de prendre ma retraite. Je reste néanmoins Professeur émérite de l’Université de Caen, où je continue mes activités de recherche et de directeur de thèse.

Parallèlement à cette activité de vrai «littéraire», j’ai toujours exercé des activités différentes: au sein de divers cabinets ministériels, mais aussi dans le privé. Je suis ainsi devenu associé du leader mondial de l’audit et du conseil PricewaterhouseCoopers, au sein duquel j’ai exercé diverses responsabilités, notamment son développement en Europe centrale et orientale et aujourd’hui l’opération Phénix, dont PricewaterhouseCoopers est l’initiateur. »

 

Source : Le blog de Bernard Deforge

 

Ses dernières publications :

 

Roupie III (2012)

 

roupie-III.gif

 

Une vie avec Eschyle (2010)

 

Deforge, Bernard - Une vie avec Eschyle

 

Celui qu’il aimait (2009)

 

deforge--celui-quil-aimait.gif

 

Retour à l'accueil