Le cycle des voeux continue: aujourd'hui, c'est Alain Laurent qui s'adresse à vous. Il sera d'ailleurs présent au Salon du livre libéral: Livres de liberté, livres en liberté demain samedi 15 décembre à la salle des Fêtes de la Mairie du Ve arrondissement de Paris.  Plus de détails ici.

 

 

alain laurent

 

Finissons-en avec la parité obligatoire : ce sont deux écrivaines que j’invite les fidèles de la librairie et des Belles Lettres à découvrir, en leur promettant par ces lectures un beau et contrasté début d’année 2013, bien au large de l’invasion obsessionnelle et débilitante des twitter et autre facebook.

Deux écrivaines, donc, aussi semblables que dissemblables : l’Anglaise Jane Austen ( 1775-1817), pour son roman  Sense and Sensibility (rédigé dès 1795) et traduit en français sous le titre Raison et sentiments (10/18) – et d’autre part l’Américaine d’adoption Ayn Rand (1905-1982), auteure du gigantesque best-seller et long-seller Atlas Shrugged (1957), tout récemment traduit et paru aux Belles Lettres en étant retitré La Grève.

Dissemblables, car si Jane Austen pratique précocement avec bonheur et subtilité l’art de la plongée dans les eaux profondes et complexes de la « privacy » sentimentale et doublé d’un « so british » humour corrosif, Ayn Rand propose un véritable thriller idéologico-politique dont les protagonistes sont psychologiquement carrés, taillés à coups de serpe et avançant résolument dans la vie sur le mode bulldozer.


Mais aussi semblables dans le soubassement philosophique de leurs inspirations respectives.  Pour l’une et l’autre et même si elles ne la comprennent pas de même manière, la raison est une référence privilégiée, qui sait et doit se faire entendre par les passions. Surtout, l’une et l’autre font de l’égoïsme le sujet majeur de leurs récits : Austen pour le prendre en mauvaise part et le fustiger – et Rand pour au contraire l’exalter en le transfigurant en vertu…rationnelle.  Deux illustrations exemplaires du fait que parfois, romancières et romanciers peuvent aussi bien sinon mieux que nombre de philosophes traiter de vastes thèmes de réflexion comme la place de la rationalité dans l’existence et  l’évaluation morale de l’égoïsme.

 

Paris, décembre 2012,

 

Alain Laurent.

 

jane austen Rand, Ayn, La Grève

 

*

 Alain Laurent est philosophe et essayiste. Son ouvrage La Philosophie libérale  (Les Belles Lettres, 2002) a remporté le Prix de philosophie politique de l'Académie française. Il dirige aux Belles Lettres les collections "Bibliothèque classique de la Liberté" et "Penseurs de la liberté" , et a récemment participé activement à faire connaître (et lire) la romancière philosophe Ayn Rand en France. Son dernier ouvrage, Les Penseurs libéraux, en co-édition avec Vincent Valentin, est une anthologie déjà qualifiée de référente sur la pensée libérale à travers les âges et sous tous ses aspects.

 

Ses dernières parutions:

 

Les Penseurs libéraux, Belles Lettres, 2012:

 

Penseurs-liberaux-copie-1.gif

 

Ayn Rand ou la passion de l'égoïsme rationnel, Belles Lettres, 2011:

 

Alain-Laurent--Ayn-Rand-bio.gif

 

La société ouverte et ses nouveaux ennemis, Belles Lettres, 2008:


Alain-Laurent--societe-ouverte.gif

Retour à l'accueil