Concours externe de l’agrégation du second degré

Section philosophie

Programme de la session 2014


 

3ème épreuve. Épreuve d'histoire de la philosophie.


Les atomistes de l'Antiquité


 

atomistes.jpg 


Bibliographie sélective, à consulter avec visuels à ce lien

 

 

Textes sources :


 

Les écoles présocratiques, édition établie par Jean-Paul Dumont, Gallimard, coll. Folio Essais, broché, 1991, 951 pages, 13 €. 9782070326105

 

Héraclite, Fragments, texte établi, traduit et commenté par Marcel Conche, PUF, coll. Epiméthée, 2011 (5e édition), broché, 496 pages, 29,50 €. 9782130589464

En bref : « M. Conche conjugue analyse philologique et philosophique pour restituer la pensée même d'Héraclite dans son unité et sa cohérence. »

 

Epicure, Lettres et maximes, texte établi, traduit et commenté par Marcel Conche, PUF, coll. Epiméthée, 1987 (8e édition, 2009), broché, 327 pages, 29 €. 9782130579397

En bref : « Du monde clos d'Aristote, Epicure revient à l'univers infini de Démocrite, qu'il peuple, comme lui, de mondes innombrables, naissant et périssant. Mais la créativité de la nature, son pouvoir générateur de mondes et de toutes sortes d'êtres viables, requièrent, pour être pensés, plus que le hasard et la nécessité démocritéens. »

 

Lucrèce, De la Nature, texte traduit, établi et annoté par A. Ernout, introduction et notes par Élisabeth de Fontenay, Les Belles Lettres, coll. Classiques en poche, 2009, broché, XXXV- 572 pages, 13,70 €. 

 

 

Essais


Heinz Wissman, Les avatars du vide : Démocrite et les fondements de l'atomisme, Hermann, coll. Le bel aujourd'hui, 2010, broché, 91 pages, 28, 40 €. 9782705668709

En bref : « Ces trois essais réfutent l'interprétation traditionnelle du matérialisme de Démocrite. Ils retracent la pensée critique élaborée à partir des atomistes que furent Démocrite et Leucippe par Aristote, et proposent une théorie de la réception antique de leurs idées. »

 

Pierre-Marie Morel, Démocrite et la recherche des causes, préface de Jacques Brunschwig, Klincksieck, coll. Philosophies antiques, 1996, broché, 506 pages, 49,70 €. 9782252030967

En bref : « La physique de Démocrite, affirmant que tout n'est qu'atomes et vide, a souvent été perçue, dès l'Antiquité, comme une vision de la nature austère et réductrice. Nous la connaissons d'ailleurs essentiellement par le truchement des critiques qui lui sont adressées. A l'examen cependant, l'atomisme démocritéen révèle une subtilité et une richesse d'applications longtemps négligées. »

 

Jean Salem, Démocrite : grains de poussière dans un rayon de soleil, Vrin, coll. Bibliothèque d'histoire de la philosophie, 1996, broché, 415 pages, 39 €.9782711612611

En bref : « Poésie du discontinu que la lumière de l'entendement met à jour, vérité du mobile et du minuscule : l'atomisme de Démocrite porte, assurément, à rêver. Physique générale, astronomie, théorie de la connaissance, psychologie et médecine, anthropologie et éthique : il n'est rien dont il ne traite. »

 

Jean Bollack, Heinz Wismann, Héraclite ou la séparation, Les éditions de Minuit, coll. Le sens commun, 2001, broché, VIII-405 pages, 39,55 €. 9782707303851

En bref : « Une étude des textes fragmentaires d'Héraclite dont l'oeuvre est perdue et ne peut être retrouvée qu'à travers les citations les plus diverses. »

 

Theodor Gomperz, Les penseurs de la Grèce : histoire de la philosophie antique, Volume 3, Parménide et ses disciples, édition d’Olivier D'Jeranian, Manucius, coll. Le Philosophe, 2009, broché, 90 pages, 10,20 €. 

En bref : « Extrait des Penseurs de la Grèce, histoire de la pensée grecque achevée en 1902. Le philosophe viennois consacre ce chapitre au philosophe présocratique Parménide, fondateur de la doctrine de l'unité, et à ceux qui se sont réclamés de son école de pensée, dont Mélissos et Zénon d'Elée. »

 

Friedrich Nietzsche, Les philosophes préplatoniciens, édition et notes Paolo D'Iorio, Fracesco Fronterotta, traduit de l'allemand par Nathalie Ferrand, Éclat, coll. Polemos, 1994, broché, 400 pages, 35,50 €.

En bref : « Traduction de l'édition intégrale des leçons datant de 1872-1873, établie à partir des manuscrits conservés aux archives Goethe-Schiller à Weimar. Quatre chapitres inédits sur Anaximandre, Parménide et Xénophane, Zénon et Anaxagore. Avec un court article sur les Successions des philosophes. »

 

Theodor Gomperz, Les penseurs de la Grèce : histoire de la philosophie antique, Volume 4, Héraclite, édition d’Olivier D'Jeranian, Manucius, coll. Le Philosophe, 2009, broché, 60 pages, 5,10 €. 

En bref : « Introduction à la philosophie d'Héraclite et à son traité De la nature, et tentative de reconstitution de sa vie. »

 

Lire les présocratiques, sous la direction de Luc Brisson, Arnaud Macé, Anne-Laure Therme, PUF, coll. Quadridge Manuels, 2012, broché, 232 pages, 15 €. 

En bref : « Présentation des présocratiques, de leur doctrine et de l'histoire de leur tradition : aussi bien les penseurs que les intellectuels (poètes, médecins, historiens, scientifiques, etc.), regroupés non par écoles, mais par lieux et domaines d'action et d'influence. »

 

Julie Giovacchini, Epicure, Paris, Les Belles Lettres, coll. Figures du savoir, 2008, 236 pages, 19,30 €. 

En bref : « L'ouvrage présente d'abord le paysage intellectuel dans lequel à éclos l'épicurisme, puis aborde les questions principales que soulève cette philosophie : qu'est-ce que le mal, et comment s'y soustraire ? Qu'appelons-nous la nature ? Comment pouvons-nous la connaître ? On espère ainsi souligner l'importance et l'actualité de cette doctrine matérialiste, dont nous sommes loin d'avoir épuisé les possibilités conceptuelles. »

 

Lucrèce et l'expérience, présentation, choix de textes, bibliographie par Marcel Conche, PUF, coll. Perspectives critiques, 2011, broché, 318 pages, 29,50 €. 

En bref : « Exposé du système de Lucrèce : l'atomisme épicurien et la conception de la sagesse qui en résulte, avec un choix de textes. »

 

Claude Gaudin, Lucrèce, la lecture des choses, Encre marine, 1999, broché, 290 pages, 29,50 €.  

En bref : « Comme Epicure a parcouru l'immensité de l'univers pour revenir à la détermination des choses singulières, Lucrèce refait cette odyssée dans son poème. La vision des choses comme éléments est l'aboutissement de la longue histoire des philosophies de l'atome ; elle est aussi la reprise à nouveaux frais des grandes cosmogonies. »

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil