utilité de l'inutile

Il n’est pas vrai – pas même en temps de crise – que seul ce qui est source de profit soit utile.

 


« La valeur de l’homme ne réside point dans la vérité qu’on possède ou prétend posséder mais dans l’effort sincère qu’on fournit pour l’atteindre. Car les forces qui seules accroissent la perfectibilité humaine ne sont pas augmentées par la possession mais par la recherche de vérité. La possession rend tranquille, indolent, orgueilleux. Si Dieu, gardant dans sa main droite toute la vérité et ne tenant dans sa gauche que le désir toujours ardent de la vérité, me disait : « Choisis ! », au risque de me tromper à jamais et pour l’éternité, je m’inclinerais humblement  vers sa main gauche et dirais : « Père, donne-moi cette main-là ; la vérité absolue n’appartient qu’à toi. »

 

Lessing,  Nathan le sage, cité par Nuccio Ordine dans L’Utilité de l’inutile, pages 101-102.

 

 

« … car les savoirs inutiles nous soutiennent par le bord où nous penchons. »

 

Alexis de Tocqueville, cité par Nuccio Ordine dans L’Utilité de l’inutile, p 48.

 

 

Voici la vidéo de la rencontre qui  eut lieu le 23 janvier dernier à la librairie. Après vous avoir proposé un parcours dans l’œuvre de Nuccio Ordine, spécialiste de Giordano Bruno et de la Renaissance, nous l’avons entendu nous lire plusieurs extraits en les commentant. Voici les 45 premières minutes de cette soirée.

 

Pour de plus amples extraits, rejoignez  la page facebook  de l’ouvrage.

 

 

Retour à l'accueil