Bonjour à tous !


Pour les vacances, nous vous invitons une fois par semaine à retrouver nos bibliographies thématiques. Elles vous proposent de découvrir notre fonds en s'inspirant des demandes émises régulièrement par notre clientèle ou de nos préférences personnelles. Vous y trouverez des ouvrages référents, en grand format ou en poche, en langue française majoritairement mais parfois anglaise, italienne ou allemande, les sources bilingues lorsqu'elles existent en éditions disponibles à la vente, quelques nouveautés, nos préférences de libraires lecteurs et nos "best-sellers". 


Depuis peu, nous avons une galerie marchande en ligne sur le site Abebooks, dont le but à terme est de réfléchir  une grande partie de notre magasin en s'organisant en rubriques détaillées. Elle s'enrichira quotidiennement de nouvelles références soigneusement triées, ainsi que de tout nouvel arrivage dans nos rayons.  Nous vous invitons donc à passer vos commandes en ligne par ce biais, ou, bien entendu, à venir nous voir en boutique pour retrouver les livres désirés, ainsi que d'autres conseils adaptés à vos besoins.


 N'hésitez pas à nous contacter si vous désirez voir un sujet traité par nos soins, nous y prêterons la plus grande attention.


 Excellent été à tous.


 Vos libraires. 

 

L’ENFANCE DU CHRISTIANISME

 

Bibliographie établie et commentée par Gaëtan Flacelière.

 

 

trocmé

 

Étienne Trocmé, L’enfance du christianisme, Editions Noésis, 1997 (coll. Pluriel, 2009), 215 pages, 6,60 € *COUP DE CŒUR*

 

Ouvrage référent de ce grand historien du Nouveau Testament, à qui ce dossier emprunte son titre, L’Enfance du christianisme propose de suivre en treize chapitres d’une quinzaine de pages chacun la naissance et le développement du christianisme lors du tout premier siècle de son existence. Outre celui de donner à lire une éclairante synthèse sur les voyages de Saint Paul, l’intérêt des travaux d’Étienne Trocmé est de démontrer la prise de conscience tardive d’une identité religieuse spécifique aux prosélytes de cette nouvelle foi, différente du judaïsme.

 

orbe1 

Antonio Orbe, Introduction à la théologie des IIe et IIIe siècles. Volume 1, traduction      par Joseph M. Lopez de Castro, revue et complétée par Agnès Bastit et Jean-Michel  Roessli avec la collaboration de Bernard Jacob et Pierre Molinié, liminaire de Luis  F. Ladaria, avant-propos de Jean-Michel Roessli, Éditions du Cerf, coll. Patrimoines christianisme, 2012, 773 pages, 80 € *NOUVEAUTÉ*

 

 

 

Orbe2

 

Antonio Orbe, Introduction à la théologie des IIe et IIIe siècles. Volume 2, traduction      par Joseph M. Lopez de Castro, revue et complétée par Agnès Bastit et Jean-Michel  Roessli avec la collaboration de Bernard Jacob et Pierre Molinié, Éditions du Cerf, coll. Patrimoines christianisme, 2012, 899 pages, 90 €  *NOUVEAUTÉ*

 

Une extraordinaire somme sur la littérature chrétienne des deuxième et troisième siècles après Jésus-Christ, qui met aussi bien en rapport les textes des Pères de l’Église que les écrits apocryphes et gnostiques. Une étude qui éclaire un « christianisme pluriel, traversé de tensions » et renouvelle grandement la représentation reçue du christianisme primitif et de ses liens avec le texte biblique. 

 

 

 

saintpaulbaslez

 

Marie-Françoise Baslez, Saint Paul : artisan d’un monde chrétien, Éditions Fayard,  2008 (coll. Pluriel, 2012), 480 pages, 10 €.  *NOUVEAUTÉ*

 

Si les commentaires théologiques sur les discours de Saint Paul ne manquent pas, les synthèses à la fois biographiques et intellectuelles du « treizième apôtre » sont autrement plus rares.  Marie-Françoise Baslez dresse le portrait d’un érudit visionnaire et stratège, amoureux des livres mais haïssant le manque d’incarnation des idées dans la vie réelle. 

 


 

bauer orthodoxie

 

Walter Bauer, Orthodoxie et hérésie aux débuts du christianisme, traduction de Philippe Vuagnat, révisée et complétée par Christina et Simon C. Mimouni, préface d'Alain Le Boulluec, Éditions du Cerf, coll. Patrimoines christianismes, 2009, 2e édition, 348 pages, 43 €.

 

Walter Bauer a révolutionné la connaissance des origines du christianisme lors de la parution de cet ouvrage en 1934 en Allemagne. En appliquant la méthodologie philologique à l’étude du christianisme ancien, il utilisa de très nombreux documents jusque-là méconnus ou délaissés, les rapprocha, les confronta pour écrire ce panorama argumenté des différents mouvements et controverses agitant les débuts de la nouvelle religion. C’est également une réflexion féconde sur les le sens que recouvrent l’hérésie et l’orthodoxie en un âge où les contours de ces catégories sont encore en cours de définition. Il aura fallu attendre 75 ans pour que son chef d’œuvre soit enfin traduit en français, dans une édition enrichie d’une préface et de compléments.

  

 

quesnel

 

Michel Quesnel, Saint Paul et les commencements du christianisme, Desclée de Brouwer, coll. Spiritualités, 2008, 159 pages, 17,30 €.

 

Ce court livre du prêtre et bibliste Michel Quesnel complète à merveille celui de M.-F. Baslez évoqué ci-dessus. Ne s’intéressant que très peu à la vie et au caractère de Saint Paul, le chercheur invite plutôt  à (re)connaître l’ampleur intellectuelle de l’apôtre et l’originalité de ses écrits. Analysant leur structure, leur vocabulaire, leurs points fondamentaux, l’évolution de son style et de ses idées, M. Quesnel vise à démontrer que Paul fut un penseur de tout premier ordre.

  

 

Daniélou Philon

 

Cardinal Jean Daniélou, Philon d’Alexandrie, préface de Mariette Canevet, Éditions du Cerf, 2012, 220 pages, 19 €. *NOUVEAUTÉ*

 

« Personnalité attachante et exceptionnelle », Philon d’Alexandrie fut l’un des grands philosophes alexandrins du Ier siècle. Contemporain du Christ, il eut, en tant que théologien, une grande influence sur le christianisme des deux premiers siècles de notre ère. Ce fut en effet le premier à « essayer d’expliquer les données bibliques au moyen des cadres de la philosophie antique ». Publiée en 1957, cette biographie intellectuelle est de nouveau disponible depuis le mois de juin 2012.

 

 

baslezbiblehistoire 

 

Marie-Françoise Baslez, Bible et Histoire : judaïsme, hellénisme, christianisme, Fayard, 1998 (coll. Folio, 2003), 485 pages, 8,60 €. *COUP DE CŒUR*

 

Plus de dix-neuf siècles nous séparent de la prédication de Jésus en Galilée, des missions de Saint Paul et de la rédaction des principaux textes du Nouveau Testament. Marie-Françoise Baslez nous invite à mentalement réduire cette impressionnante distance temporelle en nous amenant au plus près de réalités sociales dont la Bible est le reflet. Selon l’auteur, le corpus évangélique et apostolique, confronté aux découvertes archéologiques, papyrologiques ou linguistiques, éclaire en effet les expériences vécues par les premiers auteurs ou prédicateurs judéo-chrétiens, leur vision du monde et de Dieu. D’une façon analogue, la description et l’analyse de leur milieu social, de leur situation géographique et économique, du courant religieux auquel ils appartiennent permet de mieux appréhender leur message et de comprendre le succès (ou l’échec) de leur diffusion à travers le monde méditerranéen.

 

Grâce à cet essai intellectuellement vivifiant, vous ne lirez plus jamais la  Bible de la même manière.

 


 Dan Jaffé

 

Dan Jaffé, Le judaïsme et l'avènement du christianisme : orthodoxie et hétérodoxie dans la littérature talmudique, Ier-IIe siècle, préface de François Blanchetière, Éditions du Cerf, coll. Patrimoines Judaïsme, 2005, 484 pages, 56`€.

 

Une magistrale étude tentant de comprendre sous un angle historique et non plus seulement théologique les raisons d’une séparation historique : celle entre les Juifs et les Chrétiens après la chute du Temple de Jérusalem en 70. 

 

Burnet

 

Régis Burnet, Épîtres et Lettres (Ier-IIe siècle) : de Paul de Tarse à Polycarpe de Smyrne, Cerf, coll. Lectio Divina, 2003, 458 pages, 30 €.

 

Une riche étude du genre épistolaire chrétien des deux premiers siècles du christianisme.

 


gibertbible

 

Pierre Gibert, Comment la Bible fut écrite : introduction à l’Ancien et Nouveau Testament, Bayard, 2011, 161 pages, 16 €. * TOP DES VENTES 2011*

 

Un ouvrage d’épaisseur modeste mais de grand intérêt pour ceux qui souhaitent avoir un rapide et clair aperçu des conditions matérielles de chacun des livres de la Bible : auteurs, dates de composition, contexte historique et politique, etc.

 

 


 

sachotinvention

 

 Maurice Sachot, L’Invention du Christ : Genèse d’une religion, Odile Jacob, 1998 (coll. Essais, 2011), 251 pages, 8,90 €.

 

Le titre du livre de Maurice Sachot, professeur émérite de l’Université de Strasbourg, ne fait guère cas de dissimuler son contenu polémique. L’auteur y développe la thèse suivante : le christianisme fut d’abord une « école de philosophie » intégrée au monde juif hellénistique avant de devenir, au contact du paganisme latin, une religion « romaine ».

 

 

margueratjunod

 

Marguerat, Junod, Qui a fondé le christianisme ? : ce que disent les témoins des premiers siècles, Bayard/Labor & Fides, 2010, 119 pages, 15 €.

 

Le débat sur l’identité du fondateur du christianisme (Paul ou Jésus ou… ?) déchire depuis des décennies les spécialistes de la Bible. Au-delà des querelles de chapelles, MM. Marguerat et Junod, grands connaisseurs du christianisme primitif, reviennent aux sources et livrent des réponses étonnantes.

 

valleryradot

 

Maurice Vallery-Radot, L’Église des premiers siècles, Perrin, coll. Tempus, 2006, 10,70 €.

 

Déclarée illégale, persécutée par le pouvoir, combattue sans relâche par une intelligentsia qu'elle dérange, secouée par l'assaut perpétuel des hérésies, l'Eglise des premiers siècles n'en poursuit pas moins sa marche en avant sous l'autorité des successeurs des apôtres : les papes et les évêques. L'unité doctrinale de ces derniers fait leur force. Leur sens de la mesure, leur souci d'adaptation au monde païen et leur foi agissante assurent le succès de leur mission évangélisatrice.

 


 

flusser  

 

 

David Flüsser, La secte de la mer Morte : l’histoire spirituelle et les manuscrits, Desclée de Brouwer, 2002, 133 pages, 15,30 €.

 

Une synthèse vivante sur la secte des Esséniens et le monde de Qumrân, préfiguration du monachisme autant que du protestantisme, par l’un des plus grands spécialistes du monde biblique.

 

 

Textes sources :

 

Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique, édition complète préfacé par François Richard, Cerf, coll. Sagesses chrétiennes, 2003, 628 pages, 50,35 €.

 


flavius.gif

 

Flavius Josèphe, La Guerre des Juifs, Vol 1 : Livre I, édition d’André Pelletier, Les Belles Lettres, coll. C.U.F., 1975, 220 pages, 32,50 €.

 

Présentation de l'éditeur: "Joseph Ben Matthias fut au cœur de l'histoire et de cultures diverses, voire antagonistes. Né en 37 il appartenait à une illustre famille de juifs hellénisés et descendait par sa mère des rois Asmonéens. Persuadé que la domination romaine était inéluctable, il se range aux côtés de Titus et assiste en 70 à la chute de Jérusalem et à la destruction du Temple. Devenu non seulement citoyen romain, mais encore historiographe des empereurs, il rédige La Guerre des Juifs, qui relate les événements dont il fut le témoin et l’historien."


Flavius Josèphe, La Guerre des Juifs, Vol 2 : Livre II & III, édition d’André Pelletier, Les Belles Lettres, coll. C.U.F., 1980, 240 pages, 35,50 €.

 

Flavius Josèphe, La Guerre des Juifs, Vol 3 : Livre IV & V, édition d’André Pelletier, Les Belles Lettres, coll. C.U.F., 1982, 269 pages, 37,60 €.

 

Flavius Josèphe, Les Juifs. Contient : Histoire ancienne des Juifs, La Guerre des Juifs contre les Romains, Autobiographie, textes traduits par Arnauld D'Andilly, adapté en français moderne par J.A.C. Buchon, préface de Valentin Nikiprowetzky, Éditions Auzou, coll. Histoire ancienne des peuples, 2008, 992 pages, 59,50 €.

 

pline.gif 


Pline le Jeune, Lettres, Vol. 4, Livre X, édition de Marcel Durry, 1964, 352 pages, 28,40 €.

 

Contient une lettre de Pline à Trajan, écrite au début du IIe siècle, dans laquelle le premier demande à l’empereur quelle attitude adopter envers les chrétiens.


 

taciteannales4.gif

 

Tacite, Annales, Tome IV, Livres XIII-XVI, texte établi et traduit par Pierre Wuilleumier, Les Belles Lettres, coll. C.U.F., 1978, 271 pages, 47,70 €.

 

Rapporte la persécution des chrétiens par Néron.

 

 

 

Consulter également:

 

Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique, édition complète préfacé par François Richard, Cerf, coll. Sagesses chrétiennes, 2003, 628 pages, 50,35 €.


Les Pères apostoliques, préface de Dominique Bertrand, Cerf, Coll. Sagesses chrétiennes, 1993, 548 pages, 18 €.

 

Rassemble les textes fondateurs du christianisme primitif : la Didaché, l’épître de Clément de Rome, les Lettres d’Ignace d’Antioche…

 

Les évêques apostoliques, Migne, coll. Les Pères dans la foi, 2000, 217 pages, 13,91 €.

 

Traduction nouvelle par Hamman des textes intégraux de la Lettre de Clément de Rome aux Corinthiens, des sept Lettres d’Ignace d’Antioche et de la Lettre de Polycarpe de Smyrne aux Philippiens.

 

Actes et passions des martyrs chrétiens des premiers siècles, introduction, traduction et notes de Pierre Maraval, Cerf, coll. Sagesses chrétiennes, 2010, 392 pages, 29 €.

 

  ***

 

[La semaine prochaine: "Orphée et l'orphisme".]

 

Retour à l'accueil