Clipboard02

 

 

Consulter ici notre galerie bibliographique avec visuels

 

 

Sélection bibliographique parmi les livres disponibles à ce jour à la librairie Guillaume Budé autour des œuvres et des auteurs anciens prescrits aux programmes des agrégations internes et externes de lettres classiques et grammaire session 2015.

 

Auteurs grecs 

 

A. Textes sources :

 

 

homere4

 

Homère, Iliade, chant XXIV in Iliade, T. IV, chant XIX-XXIV, texte établi et traduit par Paul Mazon, avec la collaboration de Pierre Chantraine, Paul Collart et René Langumier, Les Belles Lettres, Collection des Universités de France, Série grecque, broché, 1938 (11e tirage, 2012), XI-363 pages, 43.70 €. 


 

HOMERE3.jpg


Homère, Iliade, texte établi et traduit par Paul Mazon, préface de Jean-Pierre Vernant, notes par Hélène Monsacré, Les Belles Lettres, coll. Classiques en poche, 2005 (4e tirage, 2012), 3 volumes, XXVI-362, 410, 431 pages, 30,40 €.  


 

THU.jpg

 

Thucydide, La guerre du Péloponnèse, Tome I, Livre I, Texte établi et traduit par Jacqueline de Romilly, Les Belles Lettres, Collection des Universités de France, Série grecque, broché, 1953 (9e tirage, 2009), LIX - 206 pages, 30,50 €. 

 


EURI.jpg

 

Euripide, Alceste in Tragédies, Tome I : Le cyclope, Alceste, Médée, Les Héraclides, texte établi et traduit par L. Méridier, Paris, Les Belles Lettres, Collection des Universités de France, Série grecque,  1926 (11e tirage, 2009), XXXIX - 409 pages, 35, 50 €.

 


LUCIEN.jpg 


Lucien, Opuscules 26-29 in Œuvres, Tome IV, texte établi et traduit par Jacques Bompaire, Paris, Les Belles Lettres, Collection des Universités de France, Série grecque, broché, 2008, VII – 448 pages, 74, 10 €.

 

 

B. Bibliographie complémentaire

 


homere.jpg

 

Pierre Carlier, Homère, Fayard, 1999, 400 pages, 26 €.


En bref : « La confrontation de documents archéologiques avec l'Iliade et l'Odyssée permet aujourd'hui d'affirmer que ces textes doivent être attribués à deux poètes différents, héritiers de nombreuses générations de bardes illettrés. Ce livre retrace la genèse de ces épopées et en propose une relecture en replaçant les scènes typiques (banquets, conflits) dans leur contexte historique. »

 

COMMANDER CHEZ NOUS

 


homere.gif

 

Pierre Vidal-Naquet, Le monde d’Homère, Perrin, coll. Tempus, 2002, broché, 176 pages, 9 €.

En bref : « Revient sur le personnage d'Homère, établit la cartographie des lieux cités dans l'Iliade et l'Odyssée, montre comment le monde décrit par Homère reflète les prémices de la société démocratique, les rapports entre citoyens libres et esclaves, Grecs et Barbares, hommes et dieux, et rappelle la postérité de l'oeuvre d'Homère jusqu'à nos jours. »

COMMANDER CHEZ NOUS


jouan.jpg

 

François Jouan, Euripide et les légendes des Chants Cypriens, Les Belles Lettres, coll. Etudes anciennes, broché, 2009, 516 pages, 55,80 €.

 Le mot de l’éditeur : « Quand débute l'Iliade, la guerre de Troie dure depuis vingt ans. Le récit en avait été fait dans une épopée en douze chants, les Chants Cypriens, aujourd'hui perdue, mais dont un sommaire tardif permet de restituer la trame. Cet immense trésor légendaire a fourni aux poètes tragiques d'Athènes une grande partie des sujets de leurs drames. Parmi eux, c’est surtout chez Euripide, grâce à ses pièces conservées et à son théâtre perdu, qu’on peut le mieux se représenter sous quelles formes s’est opérée cette transmutation de l’épopée au théâtre, dans une cité qui n’a cessé de connaître elle aussi les horreurs de la guerre. »


 histoire-raison.jpg

Jacqueline de Romilly, Histoire et raison chez Thucydide, Les Belles Lettres, coll. Études anciennes, 1967 (3e tirage,  2005), 315 pages, 23,40 €.


En bref : « La lecture de l'œuvre de Thucydide révèle immédiatement des particularités de forme assez remarquables. Non seulement les discours, avec leur entrelacs de formules et leur brève densité, mais le récit lui-même, avec sa fermeté dépouillée et son éclat de théorème, suggèrent un art exceptionnel. Ce sont ces particularités de forme et cet art que l’on voudrait ici contribuer à mettre en lumière. »

 

 

 

hanson-copie-1.jpg

 

Victor Davis Hanson, La guerre du Péloponnèse, traduit de l'anglais par Jean-Pierre Ricard, Flammarion, coll. Champs Histoire, 2010, 588 pages, 12, 20 €.


En bref : « Helléniste et historien, V.D. Hanson revient sur la guerre qui opposa Athènes et Sparte entre 431 et 404 av. J.-C. : acteurs et observateurs parmi lesquels se trouvait le général athénien Thucydide, historien de cette guerre, combats de superpuissances, à l'échelle de l'époque, d'une démocratie contre une oligarchie, taille et poids des forces en présence, fin de l'âge d'or de la Grèce. »

 

COMMANDER CHEZ NOUS

 


Thévenet


Lucie Thévenet, Le personnage, du mythe au théâtre : la question de l'identité dans la tragédie grecque, Les Belles Lettres, coll. Études anciennes, 2009, 364 pages, 35.50 €.


En bref : « Cette synthèse montre quelle est la tension qui se crée entre les différents éléments du mythe et le passage à la scène, ainsi que dans les parcours que dessinent les réemplois des personnages mythologiques et les échos de leur trajectoires chez Eschyle, Sophocle et Euripide. »


 

 

DEMONT.jpg


Paul Demont et Anne Lebeau, Introduction au théâtre grec antique, LGF, coll. Le livre de Poche Références Antiquités, 2008, 254 pages, 6.60 €. 


En bref : « Présentation des grandes étapes du développement deu théâtre antique grec, Il décrit la genèse des spectacles en Grèce depuis les manifestations rituelles de l'époque minoenne, les représentations au siècle de Périclès, la tragédie (Eschyle, Sophocle, Euripide), la comédie (Aristophane, Ménandre) et l'influence du théatre grec jusqu'à l'époque contemporaine. Avec une chronologie. »

 

COMMANDER CHEZ NOUS 

 

 

Auteurs latins 

 

A. Textes sources 

 

CICERON.jpg


Cicéron, Correspondance, Tome II, Lettres, LVI-CXXI, texte établi et traduit par L.-A. Constant, Les Belles Lettres, Collection des Universités de France, Série latine, broché, 1935 (6e tirage, 2002), 320 pages, 31.50 €. 

 

 

GEOR.jpg


Virgile, Les Géorgiques, Les Belles Lettres, édité et traduit par Eugène de Saint Denis, Collection des Universités de France, Série latine, broché, 2012 (2e édition, 1957 ; 11e tirage, 2012) XLV - 207 pages, 35 €. 


Virgile, Géorgiques,  édité et traduit par Eugène de Saint Denis, préface notes et postface de Jackie Pigeaud, Les Belles Lettres, coll. Classiques en poche, 1998 (3etirage, 2009), LI-174 pages, 9, 20 €.

 


TITE.jpg


Tite-Live, Histoire romaine, livre XXI, texte établi et traduit par Paul Jal, Paris, Les Belles Lettres, Collection des Universités de France, Série latine, broché, 1977 (3e tirage, 2003)  CXLIV – 216 pages, 42,60 €.

 


DRACON.jpg


Dracontius, Poèmes profanes VI-X. Fragments in Œuvres, tome IV, texte établi et traduit par Etienne Wolff,  Paris, Les Belles Lettres, Collection des Universités de France, Série latine, broché, 1996 (2e tirage, 2002) XVI – 319 pages, 47,70 €.


 

B. Bibliographie complémentaire


 

CICERON-GRIMAL.jpg

 

Pierre Grimal, Cicéron, Tallandier, Texto, 2012, 478 pages, 11 €.


En bref : « Cicéron a marqué l'histoire romaine de ses talents d'orateur et de son rôle politique. Dans cette biographie, l'auteur apporte un éclairage sur un personnage complexe mais longtemps caricaturé et apporte à travers son portrait un témoignage sur une époque qui voit l'avènement de l'Empire romain. »


COMMANDER CHEZ NOUS

 


BERNARD.jpg 


Jacques-Emmanuel Bernard, La sociabilité épistolaire chez Cicéron, Honoré Champion, 2013, broché, 641 pages, 70 €.


 En bref : « Les lettres de Cicéron témoignent des relations privées et politiques de l'élite romaine et reflètent la sociabilité mise en oeuvre dans l'interaction épistolaire. Mêlant les approches littéraire et documentaire, l'étude montre comment la correspondance, sous l'influence rhétorique du convenable, s'adapte aux destinataires et aux cironstances et se constitue comme pratique sociale et discursive. »


 

COMMANDER CHEZ NOUS

 


 HAB.jpg

 


Christian Habicht, Cicéron le politique, traduit de l'allemand par Sylvain Blutz, 216 pages, 19 €. 


En bref : « Cet ouvrage étudie le rôle de Cicéron dans l'histoire du combat de la République pour sa survie. Les vingt dernières années de la carrière de ce dernier sont marquées par l'ascension et la chute de César et la fin de la république romaine. Au titre d'ancien consul, il a été l'un des sénateurs influents qui ont ouvert le chemin du pouvoir au jeune Octave. »

 


grimal virgile


Pierre Grimal, Virgile ou la seconde naissance de Rome, nouvelle présentation, Flammarion, coll. Champs Histoire, 2012, 250 pages, 9 €.


En bref : « Biographie du poète latin né en 70 av. J.-C., de sa jeunesse durant laquelle il apprit à observer la nature animale jusqu'à sa mort en l'an 19 av. J.-C. alors qu'il était le favori de l'empereur Auguste. Virgile fut l'artisan de la seconde naissance de Rome. »

 

COMMANDER CHEZ NOUS

 

MINEO.jpg


Bernard Mineo, Tite-Live et l’histoire de Rome, Klincksieck, coll. Etudes et commentaires, broché, 2006, 380 pages, 33,50 €.


En bref : « Contemporain du principat d'Auguste dont il reprend les préoccupations, Tite-Live est l'auteur d'une des bases incontournables de l'histoire romaine. Mais son projet est extrêmement complexe dans son écriture, sa finalité et sa signification idéologique. Cet ouvrage tente de répondre aux questions que Tite-Live pose aux historiens. »

Retour à l'accueil