Andries van Eertvelt, Le Santa Maria à l'ancre. 1628.

Andries van Eertvelt, Le Santa Maria à l'ancre. 1628.

Quel moment plus propice à l'évasion que les vacances d'été? Nous vous proposons un petit aperçu de notre choix d'ouvrages, qui seront pour vous une invitation au voyage. N'hésitez pas à venir consulter notre sélection en magasin ou admirer nos vitrines, la librairie reste ouverte tout l'été (sauf les dimanches et lundis)!
 

John Keay, Voyageurs extraordinaires, traduit de l'anglais par Jacqueline Odin, Payot, coll. Petite bibliothèque Payot, broché, 256 pages, 8,20 €.

Parmi les savoureux portraits du XIXe siècle et du début du XXe brossés par John Keay, l'auteur de Voyageurs excentriques, qui s'amuse à narrer ces aventures dans un pastiche de récit victorien valant toutes les anthologies, on retrouvera l'illustre Mary Kingsley, qui sillonna l'Afrique de l'Ouest sans jamais se dépouiller de son élégante tenue de ville. On croisera aussi John MacGregor, qui, lesté de son canoë, navigua sur le canal de Suez avant même qu'il fût achevé ; John Dundas Cochrane, qui voulut faire le tour du monde à pied ; Henry Savage Landor, qui prétendit escalader l'Himalaya sans aucun matériel ; Ludwig Leichhardt, qui disparut au fin fond de l'Australie ; et enfin Louis de Rougemont, qui vécut dans les mers du Sud l'histoire la plus stupéfiante qu'un homme ait jamais pu raconter...

 

Pierre Grimal, Voyage à Rome, Robert Laffont, coll. Bouquins, broché, 992 pages, 29,40 €.

Pierre Grimal, dans Voyage à Rome, se fait pour nous ce « flâneur urbain » si cher à Walter Benjamin. Celui que les Romains nommèrent en 1993 « citoyen d'honneur de Rome » ne fut pas, en effet, seulement le grand historien qui dépeignit et pensa la Rome antique dans une somme impressionnante d'ouvrages, il fut aussi l'arpenteur et le contemporain de la ville d'aujourd'hui.
Voyage à Rome se présente comme un « itinéraire », au double sens de parcours intellectuel et de promenade : les textes de Pierre Grimal réunis ici, avec une foule d'inédits, sont une invitation à la promenade au gré des chapitres successifs de l'histoire de la Ville Éternelle, mais aussi à la distraction, à la flânerie et à l'amour.

 

Les Académiciens racontent l'Égypte. Des écrivains voyageurs aux savants explorateurs, textes choisis et présentés par Hélène Renard et Anne Jouffroy, préface Boutros Boutros-Ghali, Flammarion, broché, 408 pages, 24 €.

 

Riche de toutes les promesses du rêve oriental, l'Égypte nous fascine. Artistes en quête de «lointains», scientifiques éblouis par une civilisation cinq fois millénaire, la France a succombé à ce pays «don du Nil et des Dieux». Les académiciens, artistes et savants réunis, ont toujours célébré et interrogé ce pays mythique. Contemporains de la fameuse expédition d'Égypte, tels Vivant Denon ou Monge, auteurs voyageurs tels Chateaubriand, Barrès, Cocteau ou plus récemment Erik Orsenna, égyptologues tels Champollion, Gaston Maspero ou Jean-Yves Empereur, les plus grands académiciens ont porté un regard singulier sur l'Égypte ; cet ouvrage rassemble leurs plus beaux textes pour un voyage littéraire et scientifique, au coeur d'un pays éternel.

Retrouvez quelques extraits d'ouvrages issus de notre sélection sur notre blog :

Richard Burton, John Speke, Aux sources du Nil,: la découverte des grands lacs africains, 1857-1863, Libretto, broché, 349 pages,  10€. 

 

 

Alberto Angela, Empire. Un fabuleux voyage chez les Romains avec un sesterce en poche, Payot, broché, 464 pages, 24 €.

 

 

Olivier Grenouilleau, Quand les Européens découvraient l'Afrique intérieure, Tallandier, 2017, 352 pages, 23,90 €

 

 

Claude Sintès, Les pirates contre Rome, Les Belles Lettres, coll. Realia, broché, 288 pages, 23,50 €.

Voyages.
Voyages.
Voyages.
Voyages.
Voyages.
Voyages.
Voyages.
Voyages.
Voyages.
Voyages.
Voyages.
Voyages.
Voyages.
Voyages.
Voyages.
Retour à l'accueil