L'été des BD

Comme l’année dernière, nous vous proposons tout au long de l’été une table mettant en valeur notre fonds de bandes dessinées dédiées à l’Antiquité. La librairie Guillaume Budé accueille désormais plus de 140 titres, des séries les plus renommées aux plus confidentielles, des plus anciennes aux plus récentes, y compris l'intégralité des volumes de la collection Alcibiade Didascaux ayant pour cadre les mondes anciens, que l’on trouve difficilement en librairie.  

 

Toutes les BD disponibles à la librairie sont sur notre galerie Pinterest

L'été des BD

 

 

 

 

 

Les voyages d'Alix : Vienna, dessins de Jacques Martin, textes de Benoit Helly, illustrations de Gilbert Bouchart, Casterman, coll. Les voyages d'Alix, relié, 32x25 cm, 48 pages, 12,90 €.

Un riche parcours en images dans la ville de Vienne à l'époque antique, alors capitale du peuple gaulois des Allobroges. Vienne est aujourd'hui, avec Lyon, la cité qui concentre le plus important patrimoine gallo-romain, dont de nombreux vestiges architecturaux en bon état de conservation. Précis et vivant, le travail de Gilbert Bouchard reconstitue tous les détails de la vie quotidienne à Vienne du temps d'Alix.

L'été des BD

 

 

 

 

 

Alcibiade Didascaux en Egypte : d'Hérodote à Champollion, Volume 2, De Néfertiti, Toutankhamon, Ramsès... à la reine Cléopâtre, scénario de Scadarnelli et Clapat, dessins de Clapat, Editions Athéna, relié, 24,5x34 cm, 64 pages, 16 €.

Le fascinant périple dans le temps de notre sympathique héros se poursuit. Après avoir éprouvé les affres de la momification, Alcibiade Didascaux découvre la splendeur du monde des pharaons. Revivant l'histoire de l'Égypte, notre professeur de grec rencontre bientôt toutes sortes de figures mythiques qu'il va nous présenter pour notre plus grand plaisir : Hatcheppsout, la première femme pharaon, Akhenaton, le prince mystique et son épouse, la belle et légendaire Néfertiti, la grande dynastie des Ramsès, bâtisseurs et guerriers.

L'été des BD

 

 

 

 

*

 

Roma, Volume 1 : La Malédiction, scénario d’Éric Adam, Pierre Boisserie, Gilles Chaillet, Didier Convard, dessins de Régis Penet, conseiller historique Bertrand Lançon, Glénat, coll. Grafica, relié, 32x24 cm, 64 pages, 14,95 €.

Conçu à l’origine par le regretté Gilles Chaillet, Roma est un projet ambitieux visant à raconter l’éternité de Rome à travers une grande fresque historico-fantastique de 13 albums, construite autour de la malédiction du Palladium. À raison d'une parution tous les 6 mois, chaque album, formant une histoire complète et réalisé par un dessinateur différent, nous décrit en toile de fond un épisode spécifique et emblématique de l’histoire de Rome. 

L'été des BD

 

 

 

 

 

Gloria Victis Volume 2 : Le prix de la défaite, scénario de Juanra Fernandez, dessins de Mateo Guerrero, couleurs de Javi Montes, Le Lombard, relié, 31x24 cm, 48 pages, 13,99 €.

 

Douze ans ont passé depuis le jour tragique qui vit le père d'Aelio mourir en pleine course de chars. Et le jeune homme ne s'est promis qu'une seule chose : ne pas connaître le même destin. Mais ce dernier distribue les cartes à sa guise... Qu'il le veuille ou non, Aelio a hérité du don familial pour comprendre et dresser les chevaux. Un talent qui l'emmènera jusqu'au Colisée de Rome. Pour l'honneur de son père. Pour la gloire des vaincus !

 

L'été des BD

 

 

 

 

 

Alcibiade Didascaux en Grèce. De la mythologie grecque à Alexandre le Grand, scénario de Clanet et Clapat, dessins de Clapat, Editions Athéna, relié, 24,5x34 cm, 64 pages, 16 €.

 

Quoi de plus insolite que l'histoire de ce professeur de Grec qui, grâce à la complicité de son collègue de Physique et Chimie, va retrouver l'âge de ses élèves et s'asseoir sur les mêmes bancs qu'eux ? L'aventure ira même plus loin puisque, pour revenir à l'âge adulte, il devra subir une autre expérience et servir de cobaye à une nouvelle invention de son collègue : une impressionnante machine lui fera remonter les siècles jusqu'aux origines de l'humanité et ce n'est que par étapes et fort de son savoir qu'il regagnera notre époque.

L'été des BD
Retour à l'accueil