Gérard Coulon, Signé Vrain Lucas! Extrait

Gérard Coulon, Signé Vrain Lucas ! La véritable histoire d’un incroyable faussaire, Errance, coll. Le  cabinet du naturaliste, broché, 192 pages, 23 €.

 

L'histoire du faussaire Vrain Lucas, qui, sous le Second Empire, vendit plus de 27.000 fausses lettres au mathématicien M. Chasles. Ces autographes portaient des signatures de personnalités illustres, allant de l'Antiquité à la fin du XVIIe siècle.

 

« Dans son résumé des faits reprochés à Vrain Lucas dès l’ouverture du procès, le président Brunet a bien parlé de plus de 27000 autographes vendus à Michel Chasles pour une somme de 140 000 francs. Le nombre exact donné par les deux experts Henri Bordier et Émile Mabille est de 27 472, sans compter, bien sûr, les 2949 commandés et non livrés… Jamais dans toute l’Histoire on n’avait pincé un faussaire aussi prolifique !

La collection est stupéfiante. Ces faux documents, « lettres simulées » et notes diverses, mettent en œuvre quelques 660 personnages célèbres allant de l’Antiquité à la Révolution française. Ultimes précisions enfin, et elles ont leur importance : toutes ces lettres sont écrites en français, à l’encre et sur papier.

L’Antiquité d’abord. Sans être exhaustif, citons, par ordre alphabétique, Aetius, Alcibiade, Alexandre le Grand, Ambigat, Anaximandre, Apulée, Aristote, Attila, Auguste, saint Augustin , Ausone, Avienus, Caligula, Carausius, Jules César, Claudien, Cléopâtre, Constantin le Grand, Dioclétien, Diodore de Sicile, Divitiac, Euclide, Eschyle, Eusèbe de Césarée, Flavius Josèphe, Florus, Hadrien, Hippocrate, Jamblique, saint Jean, Juvénal, Maximin, Montanus, Ovide, Platon, Pline l’Ancien, Pompée, Quintilien, Sapho, Sénèque, Sidoine Apollinaire, Socrate, Strabon, Suétone, Tertullien, Thalès, Tibère, Trogue-Pompée, Varron, Vercingétorix, Vitruve, Virgile, Zénodore, Zénon, Zozyme. Parmi les lettres les plus étonnantes, deux de Julius Graecinus – sénateur romain et père d’Agricola- sont adressées à … Jésus Christ ! […]

Les plus extraordinaires sont les lettres émanant de personnages « bibliques » qui, eux aussi s’expriment en français sur papier : saint Jean (1 lettre à saint Pierre), saint Pierre (4 lettres adressées à Lazare le ressuscité),  Lazare (25 documents dont 25 lettres à saint Pierre), Marie-Madeleine (3 lettres à saint Pierre et à Lazare), Ponce-Pilate (1 lettre à Tibère).

A la lecture de cette liste insensée, chacun demeura d’abord interdit. On se regarda, puis quelques timides gloussements se firent entendre avant qu’un immense éclat de rire ne secoue la salle d’audience. On crut à une plaisanterie mais l’hilarité redoubla quand l’avocat impérial entreprit de lire quelques exemplaires bien choisis. Et il fallut  toute l’autorité du président Brunet pour ramener l’ordre. » p.86-87.

 

COMMANDER CE LIVRE

Retour à l'accueil